-->

♪♪♪♪ Râleries, bouts de vie et gribouillis ♪♪♪♪

Tomoyo est une taupine, et vit maintenant à Paris... Entre son tournesol, Océane et sa meilleure pote Deuky, elle mène une petite vie parsemée de petites looses et anecdotes.

24 septembre 2009

Ca fait quelques jours que je boycotte le Monop' en bas de chez moi...

Monopris_sans_papiers_01Monopris_sans_papiers_02Monopris_sans_papiers_03Monopris_sans_papiers_04


SOLIDARITE AVEC LES AGENTS DE SECURITE SANS-PAPIERS DES MAGASINS MONOPRIX

Nous, agents de sécurité des magasins MONOPRIX, sommes en grève depuis six mois pour obtenir notre régularisation après des années de travail quotidien dans ces magasins.
Pendant cinq mois de grève, nous avons dû faire face à la mauvaise fois d'ACP Protection, notre employeur et au mutisme des pouvoirs publics. Nous avons décidé de poursuivre notre lutte devant le magasin MONOPRIX de Strasbourg-Saint-Denis en contrat avec ACP Protection.

En voici les raisons :

La sécurité des magasins est une mission essentielle pour les clients, les salariés, les biens et les marchandises de MONOPRIX. Ce métier requiert des compétences et une disponibilité exceptionnelles.
Les conditions de travail y sont difficiles, 12 heures par jour, stations debout prolongées, agressions, injures et exposition à des nombreux risques. Seuls les plus précaires acceptent ce travail pénible.
Une telle mission a un coût et MONOPRIX veut une prestation facturée au minimum !

Recourir à une entreprise sous-traitante qui offrira les tarifs les plus bas est une solution de facilité. Si cette entreprise embauche des travailleurs sans-papiers, MONOPRIX peut s'en laver les mains comme il le fait à présent.
C'est pour satisfaire les exigences de MONOPRIX et être compétitifs qu'ACP Protection emploie des travailleurs sans-papiers. Nous travaillons depuis des années chez MONOPRIX et nous sommes reconnus pour notre professionalisme. MONOPRIX, donneur d'ordre, est responsable des conditions de travail de tous les salariés intervenant dans ses magasins.

MONOPRIX n'a pas le droit de se désintéresser du sort de ses agents de sécurité et de considérer qu'il n'a aucun rôle à jouer dans le processus de régularisation de ses employés.

Le silence de MONOPRIX nous conforte dans la poursuite de ce mouvement, jusqu'à l'obtention d'un titre de séjour qui nous permettra d'exercer notre métier comme nous l'avons toujours fait.

Déjà 2000 signatures de clients, de salariés, d'habitants du quartier pour la pétition en faveur de la régularisation des agents sans-papiers de MONOPRIX.

Merci à tous de votre soutien.

(Après six mois de grève, toute contribution solidaire est la bienvenue, si vous le souhaitez, vous pouvez adresser vos chèques à l'US CGT Commerce de Paris en inscrivant au dos "Solidarité ACP")

Voilà, tout est dit, dans ce tract que je vous ai recopié... Quand je vois ce qui se passe pour les étrangers en France, entre les expulsions de notre cher Besson tout fier d'afficher ses énormes chiffres synonymes de son "succès" effarant, la fermeture de la Jungle de Calais, les mauvais traitements qu'inflige la Police aux prostituées clandestines du Boulevard Bonne Nouvelle et ce refus de MONOPRIX de participer aux démarches pour la régularisation de ses employés... Je me dis quand même que j'ai bien honte. Je regrette de ne pas avoir le temps pour faire plus de notes politiques sur ce blog, mais je viens encore de discuter avec ces vigiles, je me suis dit qu'il fallait bien que je fasse un petit quelque chose avec mes petits doigts, même si c'est pas glorieux..

Pour plus d'informations, merci de cliquer sur ce lien : REGULARISATIONACP.

Posté par Tomoyo chan à 19:11 - Quand Tomoyo est de mauvaise humeur... - Blablas [0] - Permalien [#]

Blablas

Tu veux blablater ?